Caput Mortuum

Le Caput Mortuum est un pigment ocre artificiel de couleur brun violacé obtenu par calcination du sulfate de fer.

Le caput mortuum ou « tête morte » tire son étymologie latine de l’ancienne chimie, dont la signification veut dire « résidu dont on ne peut rien extraire ».
Il est issu des dernières opérations faites avec de l’oxyde de fer.
C’est également le terme utilisé par les alchimistes, pour désigner les résidus après distillation sèche, qui restaient dans les cornues …

Caput Mortuum alchimie 2

En externe au laboratoire la faux, que l’on trouve dans la treizième carte du jeu de tarot,
symbolise l’opération à effectuer en fin de putréfaction,
quand il s’agit de séparer le subtil,
c’est-à-dire la quintessence rouge qui surnage,
de l’épais ou compost noir lequel contient l’étoile,
ce qui donna l’étoile du compost ou Compostelle,
pèlerinage éminemment alchimique.

En séparant l’étoile de la quintessence, les alchimistes disent qu’ils ôtent le sceau d’Hermès.