Psychologie et Alchimie

Psychologie et (Psychologie und Alchemie) est un ouvrage du psychiatre et psychanalyste Carl Gustav Jung publié originellement en 1944 et en français en 1952, présentant ses analyses de la symbolique alchimique. Jung voit dans l’ un terreau pertinent permettant de comparer les archétypes, et illustrant le concept d’individuation.

psychologie-et-alchimie-cg-jungIl présente également près de 270 illustrations alchimiques.

L’ouvrage a été traduit en français par Etienne Perrot, Henry Pernet et Roland Cahen.
Ce sont les recherches de Jung sur la mythologie et les religions du monde qui l’emmènent, dès 1944, vers la tradition alchimique européenne, de l’Antiquité tardive jusqu’à la Renaissance.
Il y découvre un fondement à sa psychologie analytique : « Il nous apparaît aujourd’hui avec évidence que ce serait une impardonnable erreur de ne voir dans le courant de pensée alchimique que des opérations de cornues et de fourneaux.

Certes, l’alchimie a aussi ce côté, et c’est dans cet aspect qu’elle constitua les débuts tâtonnants de la chimie exacte. Mais l’alchimie a aussi un côté vie de l’esprit qu’il faut se garder de sous-estimer, un côté psychologique dont on est loin d’avoir tiré tout ce que l’on peut tirer : il existait une « philosophie alchimique », précurseur titubant de la psychologie la plus moderne.