Théorie du big bang

Le 1 est un modèle cosmologique utilisé par les scientifiques pour décrire l’origine et l’évolution de l’.

Il a été initialement proposé en 1927 par le chanoine catholique belge Georges Lemaître,

qui décrivait dans les grandes lignes l’expansion de l’Univers, avant que celle-ci soit mise en évidence par Edwin Hubble en 1929.

 

big bang

  

Ce modèle a été désigné pour la première fois sous le terme ironique de « Big Bang » lors d’une émission de la BBC,

The Nature of Things (littéralement « La nature des choses » – dont le texte fut publié en 1950),

par le physicien anglais Fred Hoyle, qui lui-même préférait les modèles d’état stationnaire.

 

La du Big bang

 

 En 1 fraction de secondes il y eu le big bang et depuis, plus rien n’est comme avant. Les scientifiques remontent le et observent l’espace pour arriver à comprendre en quoi consiste le big bang et qu’est ce qui a engendré ce phénomène qui a donné naissance à l’univers et le .
C’est grâce à Edwin Hubble que l’Homme a pris conscience que l’Univers n’était pas figé, en se basant sur le principe de l’effet doppler, il s’est rendu compte que les galaxies s’éloignaient les unes des autres, entrainant par la même un décalage spectral vers le rouge lorsqu’on les observe.

 

 

  • Big bag 2Big bagbigbang

 

Le Big bang n’est pas terminé, nous sommes toujours en train de le vivre puisque l’Univers est toujours en expansion.

La théorie du Big bang a été déduite des observations et reflexion d’Hubble.

L’expansion de notre monde s’est réalisée à une vitesse tellement phénoménale qu’on a été obligé d’utiliser le temps de planck pour étudier le big bang.

En effet,

à peine une unité de planck après la création de notre monde, les 4 forces qui régissent notre Univers (gravité, force électromagnétique,

forces nucléaires forte & faible) se différenciaient afin de mettre en oeuvre le processus de création.

Ensuite, une incroyable lutte à mort a eu lieu entre la matière et l’antimatière, formées quasiment à part égales lors du big bang.

La matière qui n’a pas été annihilée constitue l’intégralité de la matière présente dans notre Univers.

 

big_bang_2_3_2

Ecoutez le Big bang simplement,

allumez votre radio et placez vous entre deux stations,

vous percevrez ainsi des parasites qui sont en réalité un signal représentant un rayonnement fossile venu de la nuit des temps (sous forme de micro ondes),

c’est en réalité le Big Bang qui a créé un fond diffus cosmologique qui se diffuse encore de nos jours.

Partez à la de la particule divine,

le que le LHC du CERN traque et semble bientôt en mesure de confirmer la découverte comme annoncé le 4 juillet 2012.

Cette particule est le Graal des qui, s’ils n’arrivent pas à prouver l’existence du boson de Higgs,

les amènerait à revoir l’intégralité de leurs théories sur l’Univers et sa création lors du Big Bang…