Vers les ordinateurs quantiques ?

Vers les ordinateurs quantiques ?

Cette avancée permet aussi de rêver au développement d’ordinateurs quantiques à grande échelle.

 

En effet le spin de l’ de phosphore au milieu du système pourrait faire office d’information de base (0, 1, ou les deux)

ce qu’on appelle un qubit (quantum bit).

 

Ce nouveau transistor ouvre la voie grâce à la précision avec laquelle les chercheurs

ont réussit à placer l’atome, une caractéristique essentielle pour pouvoir l’utiliser comme qubit.

 

 

Vers les ordinateurs quantiques

 

Ce n’est pas encore gagné pour autant…

et pour commencer,

personne n’est sur que la logique derrière les ordinateurs quantiques peut être réellement développée à grande échelle,

puis il reste le challenge d’assembler plusieurs de ces à un atome les uns aux autres pour pouvoir réellement s’en servir.

N’empêche, le futur frappe déjà à la porte et on est même pas demain.